Forum [REM] : La communauté
Bienvenue sur le forum officiel de la [REM] soldat !

La [REM] est désormais réouverte au recrutement !

Rejoignez-nous en vous inscrivant ici.



Afin de ne pas rater la newsletter de notre forum, veuillez ajouter l'adresse mail de notre administrateur fr_Jagdmeister à votre liste de contact :
fr.jagermeister@gmail.com .

Merci et à bientôt sur le champs de bataille !

Suite au passage à la nouvelle version phpBB "ModernBB" du forum, il se peut que quelques bugs d'affichage subsistent. Merci de les signaler en cliquant sur ce lien ! Bien à vous, fr_Jagdmeister
La communauté [REM] vous souhaite la bienvenue sur son forum ! :D
La XXIXe reconstitution de batailles historiques [REM] organisée par Thibautc se tiendra les soirs du week-end du samedi 1er et dimanche 2 avril à 20h : [Edition Spéciale - Kharkov 1943] (2/2) "Comme une revanche - La contre-attaque du SS-Panzerkorps !" (10-15 Mars 1943)
« Les sanglots longs des violons de l'automne, blessent mon coeur d'une langueur monotone... »
Le recrutement de notre communauté section "Gaming" est ouvert ! Rejoignez-nous en postulant ici !

Partagez
Aller en bas
avatar
Fondateur et administrateur [REM]
Fondateur et administrateur [REM]
Nombre d'obus tirés : 683
Date d'inscription : 01/11/2013
Age : 25
Localisation : Quelque part entre 1939 et 1945 !

Jeu vidéo préféré : War Thunder
Voir le profil de l'utilisateurhttp://remember.forumofficiel.fr

[Partie 2] L'Art de piloter ! (Manœuvres en combat aérien)

le Sam 18 Aoû - 16:40
 Bonjour à tous !

> Voici la suite de ce sujet concernant les manœuvres élémentaires et de combat. Aujourd'hui nous nous focaliserons sur les manœuvres propre au combat aérien.
 

 Partie 2 : Manœuvres en combat aérien : 
 
Cinq étapes sont primordiales dans un combat aérien : 
- 1. La détection : Trouvez l'ennemi avant qu'il ne vous trouve, afin d'avoir l'avantage de la surprise. La plupart des pilotes descendus n'ont jamais vu leur assaillant.
- 2. L'approche : Une fois l'ennemi repéré, placez vous dans une position suffisamment proche pour le descendre, mais sans être découvert. Gardez l'avantage de l'altitude
- 3. L'attaque : Quand vous êtes suffisamment près pour tirer sur l’ennemi, commencez l'attaque. Mais attention si vous tirez trop tôt, vous gaspillerez des munitions et l'ennemi pourrait vous voir arriver et déguerpir !
- 4. Les manœuvres : Elles se produisent dans l'un des cas suivants ; quand aucun des deux adversaires n'a pris l'avantage lors de la détection, quand l'ennemi vous voit pendant l'approche ou quand votre attaque n'a pas réussi à descendre l'appareil adverse et que l'ennemi prend la fuite.
- 5. Le désengagement : Se désengager signifie mettre de l'espace entre votre adversaire et vous, de façon à ce que vous soyez en dehors du combat. Vous pouvez le faire volontairement ou par erreur. Faites attention cependant, il ne suffit pas de vouloir s'arrêter pour que cesse le combat !
 
 


1. L'effet de surprise :
Dans 80% des coups au but l'agressé ne sait jamais qui l'a touché. Chasser votre proie à l'affût et sauter sur elle avant qu'elle ne puisse réagir est le moyen le plus sûr de survivre au combat. Ceci nécessite de surgir avec le soleil dans le dos, de voler dans les angles morts de l'ennemi et d'utiliser les nuages pour vous cacher.

 
Exécution:
Gardez votre tête sur un pivot. Regardez les nuages, la position du soleil, les angles morts dans la vue de l'ennemi. Utilisez l'altitude pour vous placer, ensuite fondez sur votre proie. Une fois engagé, continuez jusqu'au bout et ne donnez jamais à l'ennemi une chance de diriger ses mitrailleuses sur vous.
 


2. L'Immelmann :
Le virage en Immelmann est un moyen efficace de gagner de l'altitude sur un ennemi tout en virant vers lui, et c'est une manœuvre idéale à effectuer après un passage à grande vitesse. Néanmoins la perte de vitesse vers le sommet en Immelmann est un risque que l'ennemi vous attrape en plein décrochage, évitez donc de faire cette manœuvre quand vous êtes à portée du feu de l'ennemi.

Exécution :
Dans son principe, l'Immelmann est une demi-boucle suivie d'un demi tonneau à son sommet. Après avoir passé votre ennemi, tirez doucement sur le manche, mettez plein gaz et commencez à grimper en chandelle. Assurez-vous d'avoir un maximum de vitesse. Pendant ce temps, regardez derrière vous pour voir ce que fait le bandit, et commencez à planifier votre virage vers lui. Avant d'entamer un décrochage, faites un demi-tonneau (cf.partie 1) dans sa direction. Si vous êtes dans les temps vous serez à ses six heures et vous pourrez faire un tir oblique correct.
 
 

3. Le virage en tête :
Le virage en tête et un premier mouvement pour obtenir l'avantage sur votre adversaire en virant plus court que lui. N'effectuez pas cette manœuvre si vous n’êtes pas certain que votre appareil puisse virer mieux que celui de votre adversaire.

Exécution :
Quand vous vous rejoignez, commencez à virer le premier vers l'ennemi, ensuite continuez à virer pour vous placer à ses six heures. Diminuez les gaz pour maintenir le virage serré. Gardez l’œil sur l'ennemi, à ce moment il devrait être au dessus de votre verrière. Quand vous êtes au virage le plus serré possible, mettez plein gaz tout en conservant le manche en arrière autant que vous le pouvez sans décrocher.
 
 

4. Le virage retardé :
Contrairement au virage en tête, le virage retardé est utilisé après un contact étroit pour obtenir l'avantage sur votre ennemi et placer votre avion à ses six heures. Le virage retardé est utile si vous vous déplacez plus vite que l'ennemi ou si votre avion ne peut virer aussi serré que le sien.

Exécution :
Tournez autour de l'ennemi, mais pas trop serré et laissez votre avion déraper large. A mesure que vous perdez de l'élan, commencez à resserrer votre virage et à augmenter les gaz. Ne perdez jamais de vue votre ennemi ; gardez-le tout le temps à l’œil ! Vous devrez perdre de la vitesse jusqu'à la limite du décrochage pour maintenir un rayon aussi serré que possible, en tirant tout le temps sur le manche. Ensuite, mettez plein gaz pour ne pas décrocher et conservez le manche en arrière.
 
 


5. Le Yo-Yo vers le haut :
 Le Yo-Yo vers le haut est utile quand vous avez trop de vitesse pour tourner à l'intérieur de la trajectoire de dégagement de votre ennemi. Cette manœuvre permet également à un avion doté d'un trop grand rayon de virage de recouper la trajectoire d'un bandit qui dégage et d'avoir ainsi l'occasion de tirer sur lui. Cette manœuvre est complexe à exécuter car elle demande un bon timing.

Exécution :
Éloignez-vous du virage de dégagement de votre ennemi, grimpez pour réduire votre vitesse, puis retournez-vous sur le dos vers lui pour une poursuite, en tête ou retardée. Gardez l’œil sur l'ennemi pour vous assurer qu'il continue son virage. Souvenez-vous que, en grimpant, vous échangez de la vitesse contre de l'altitude et que vous ralentirez. Ceci vous permettra de virer plus serré.
 


6. Le Yo-Yo vers le bas :
Contrairement au Yo-Yo vers le haut, le Yo-Yo vers le bas vous permet de gagner de l’énergie en tournant autour de votre adversaire. Ceci est utile quand vous êtes proche du décrochage et que vous avez besoin de récupérer de la vitesse. Encore une fois le timing est crucial dans l’exécution de cette manœuvre. 

Exécution :
Virez en plongeant à l'intérieur de la trajectoire de dégagement du bandit, en augmentant votre vitesse dans l'affaire, puis relevez le nez de avion vers lui. En même temps, vous devrez garder les gaz à fond et tourner aussi serré que possible. En principe, vous devriez avoir une longueur d'avance sur votre ennemi, de sorte que lorsqu’il redressera le nez il se retrouvera dans la ligne de vos mitrailleuses et canons. Gardez à l'esprit le fait que, si vous êtes déjà bien au dessus de la vitesse de décrochage, vous allez gagner de la vitesse, ce qui vous fera virer plus large
 
 


7. Les Ciseaux :
Les ciseaux consistent en une série de virages obligeant votre avion à venir vers celui de votre ennemi. Cette manœuvre survient quand les deux pilotes essayent de prendre l’avantage sur l’autre. Les ciseaux ont tendance à se produire quand les deux avions se déplacent parallèlement dans la même direction. Chaque avion essaie de tourner autour de l’autre.


Exécution :
Tandis que votre adversaire tourne autour de vous, tournez autour de lui et retournez-vous de l’autre côté lorsque vos trajectoires se croisent. Une fois qu’il a dégagé de l’autre côté, retournez-vous vers lui, en virant aussi serré que possible. Réduisez les gaz si vous devez continuer à virer serré, mais attention au décrochage. Gardez l’œil sur votre avion de façon à pouvoir le suivre. Si vous pouvez venir à ses six heures, inclinez dans la direction vers laquelle il se dirige.



8. Attaque par dessous :
Cette manœuvre simple placera votre chasseur dans la meilleure position pour attaquer un bombardier dans sa partie la plus vulnérable, c'est-à-dire le ventre. Elle est aussi efficace pour bondir sur un chasseur sans méfiance.

Exécution :
A partir d’un point situé au niveau ou au-dessus du bombardier, mais derrière lui, plongez pour accumuler de la vitesse. Une fois sous l’appareil ennemi, relevez le nez de votre avion vers le ventre de la cible, en essayant de vous maintenir dans un angle mort.
 
 


9. Attaque tête en avant :
Les chasseurs Allemands utilisaient cette attaque pour profiter de la moindre puissance de feu des bombardiers vers l’avant et pour essayer de disperser les formations de bombardiers de l’USAF pour ensuite ramasser les traînards.

Exécution :
Le truc est d’attaquer sans aucune obliquité, fonçant droit sur les bombardiers !  Attendez jusqu’à la dernière seconde pour tirer et remonter. Les pilotes les plus hardis passeront à travers la formation. Une approche plus traditionnelle consiste à dégager vers le bas, en s’éloignant du tir des mitrailleurs. Cette attaque entraîne un risque élevé de collision.



10. Le dégagement :
Purement et simplement, l’objet du dégagement est de vous écarter en dehors de la trajectoire des balles qui arrivent de vos six heures. Le dégagement est une manœuvre idéale quand votre assaillant arrive trop vite et ne peut virer à l’intérieur de votre trajectoire.

 
Exécution :
Ramenez les gaz de façon à virer plus serré, basculez dans la direction de votre assaillant (s’il arrive de droite, inclinez à droite), et virez aussi serré que possible dans sa direction. Remettez les gaz si vous perdez trop de vitesse. Si vous estimez avoir perdu votre élan après le virage serré, piquez pour gagner de la vitesse. Continuez le dégagement vers votre assaillant si vous devez le faire.
 
 
                                                                                                   
11. Le « S » Coupé :

Le S coupé est semblable à un dégagement vertical, mais au lieu de virer à droite ou à gauche, vous effectuerez un demi-tonneau pour piquer. Difficile à suivre, c’est un mouvement de défense très efficace au besoin.


Exécution :
Si vous trouvez un assaillant à vos six heures, effectuez un demi-tonneau et tirez fort sur le manche. Réduisez les gaz tandis que l’avion pique, pour éviter d’atteindre une trop grande vitesse. Quand l’horizon apparaît devant vous, augmentez la puissance et soyez prêt à vous retourner contre votre agresseur. Si vous trouvez que vous êtes encore dans une position désavantageuse, envisagez d’effectuer un autre S coupé ou si vous avez de l’élan, utilisez votre vitesse supérieure pour mettre de la distance entre votre agresseur et vous. Mais, quoi que vous fassiez, ne volez ni droit ni en palier.
avatar
Responsable relations diplomatiques [REM] - Communauté Gaming
Responsable relations diplomatiques [REM] - Communauté Gaming
Nombre d'obus tirés : 97
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 24
Localisation : Sur le Richelieu

Jeu vidéo préféré : War Thunder World of Tank World of Warships
Voir le profil de l'utilisateurhttp://remember.forumofficiel.fr/

Re: [Partie 2] L'Art de piloter ! (Manœuvres en combat aérien)

le Sam 18 Aoû - 17:03
Houla sa devient un peu plus compliqué

Merci pour ce cour ;)

________________________________________________________________________________


[size=18]Lebougnat[/size]    
   Responsable relations diplomatiques [REM] - Communauté Gaming  
Membres de l'association droit local Remember World War II  


avatar
Fondateur et administrateur [REM]
Fondateur et administrateur [REM]
Nombre d'obus tirés : 881
Date d'inscription : 07/12/2013
Age : 27
Localisation : Région de Paris, France

Jeu vidéo préféré : War Thunder
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Partie 2] L'Art de piloter ! (Manœuvres en combat aérien)

le Lun 20 Aoû - 10:00
Super docu, maintenant va falloir appliquer... 

________________________________________________________________________________



- [REM] Sokolov -
Bureau de commandement, membre fondateur
 _ _ _
Contenu sponsorisé

Re: [Partie 2] L'Art de piloter ! (Manœuvres en combat aérien)

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum