Forum [REM] : La communauté
Bienvenue sur le forum officiel de la [REM] soldat !

La [REM] est désormais réouverte au recrutement !

Rejoignez-nous en vous inscrivant ici.



Afin de ne pas rater la newsletter de notre forum, veuillez ajouter l'adresse mail de notre administrateur fr_Jagdmeister à votre liste de contact :
fr.jagermeister@gmail.com .

Merci et à bientôt sur le champs de bataille !

Suite au passage à la nouvelle version phpBB "ModernBB" du forum, il se peut que quelques bugs d'affichage subsistent. Merci de les signaler en cliquant sur ce lien ! Bien à vous, fr_Jagdmeister
La communauté [REM] vous souhaite la bienvenue sur son forum ! :D
La XXIXe reconstitution de batailles historiques [REM] organisée par Thibautc se tiendra les soirs du week-end du samedi 1er et dimanche 2 avril à 20h : [Edition Spéciale - Kharkov 1943] (2/2) "Comme une revanche - La contre-attaque du SS-Panzerkorps !" (10-15 Mars 1943)
« Les sanglots longs des violons de l'automne, blessent mon coeur d'une langueur monotone... »
Le recrutement de notre communauté section "Gaming" est ouvert ! Rejoignez-nous en postulant ici !

Partagez
Aller en bas
avatar
Membre [REM]
Membre [REM]
Nombre d'obus tirés : 82
Date d'inscription : 30/04/2014
Age : 20
Localisation : IJN Nagato, tourelle n°2

Voir le profil de l'utilisateur

Les mystères de la WW2 : Dossier n°3 La bataille de Los Angeles

le Jeu 2 Aoû - 15:07
Dossier n°3: La bataille de Los Angeles




Date: 24 février 1942
Nature: PAN
Lieu: Los Angeles, Californie, USA




Le soir du 24 février 1942 les gardes-côtes de la côte Ouest des Etats-Unis sont en alerte. En effet, la veille, un sous-marin japonais en maraude s'était approché des côtes de San Diego, et avait tiré plusieurs obus contre la raffinerie d'Ellwood. L'événement, plus tard connu comme le "bombardement d'Ellwood", avait alors créé un vent de panique sur une population encore sous le coup de l'attaque de Pearl Harbor, survenue quelques mois plus tôt.


Plus tôt dans la journée, les services de renseignement de la Navy annonce l'imminence d'une attaque sur Los Angeles, dans les dix heures qui suivent. Voir les Japonais lancer une offensive la côte Ouest était à l'époque la plus grande crainte des Américains. Dans la soirée, leurs craintes seront justifiées...


En effet, le 24 février à 19 h 18, l'alerte est donnée à la suite de l'observation de nombreuses lumières dans le ciel de Los Angeles et est maintenue jusqu'à 22 h 23. Plus tard, dans la nuit du 25 février, vers 2 h 15, la DCA est sur le pied de guerre après que les radars aient repéré un objet volant non identifié à 190 km à l'ouest de la ville. À 2 h 21, un couvre-feu est déclaré sur la ville. 




À 2 h 43, des avions sont aperçus par un colonel d'artillerie. À 3 h 16, un objet volant (ballon ou avion) aperçu au-dessus de Santa Monica entraîne la décision d'ouvrir le feu. La DCA utilise ses canons antiaériens pendant plusieurs heures. La panique s'empare de la ville. Plus de 1 400 obus sont tirés, sans que ceux-ci ne touchent un seul avion. De nombreux témoignages font état de la présence de plusieurs objets volants, de différentes formes et tailles, souvent confondus avec les obus et fusées éclairantes de la défense antiaérienne. Les projecteurs de la ville tentent de repérer les aéronefs et balayent le ciel de Los Angeles. À partir de 4 h 14, les tirs de la DCA deviennent sporadiques.


Le couvre-feu est levé le matin à 7 h 21. Trois civils furent tués par des retombées d'obus et trois autres moururent d'une crise cardiaque due au stress.


Quelques heures après le bombardement, le Secrétaire à la Marine des États-Unis Frank Knox déclare en conférence de presse qu'il s'agissait d'une « fausse alerte » due à l'anxiété et au stress liés à l'état de guerre. Rapidement, l'événement fait la une de toute la presse américaine. Cette explication parut simpliste à beaucoup et le journal Long Beach Independent écrivit : « Il y a une mystérieuse réticence des autorités à s'exprimer sur cette affaire et il semble que la censure soit à l'œuvre. Bien que cette affaire soit de première importance, les commentateurs n'y prêtèrent pas l'attention escomptée. »



De nombreuses rumeurs et théories naissent à la suite de l'incident pour expliquer pourquoi la DCA américaine a bombardé le ciel de Los Angeles pendant plus d'une heure.
Parmi celles-ci, le secrétaire Stimson avança deux théories pour expliquer la provenance des aéronefs mystérieux : celles d'avions commerciaux ennemis opérant du Mexique ou de Californie ou d'avions équipés de lumières, lancés depuis des sous-marins japonais. Le but de cette attaque aurait été de provoquer la panique parmi la population civile. Un représentant du Congrès, Leland Ford, avança l'idée que cela aurait pu être un exercice de l'armée ou une attaque destinée à faire délocaliser les industries d'armement du sud de la Californie.
Une photo du phénomène fut publiée dans le Los Angeles Times le 26 février 1942. On y voit ce qui semble un objet cerné par les projecteurs de la DCA. Les points lumineux qui entourent l'objet pourraient être des reflets ou des éclats des tirs de la DCA ou des foo fighters.





 Il fut avéré que la photo avait été retouchée avant d'être publiée. Il existe trois versions de cette photo : l'une retouchée et publiée le 26 février 1942, une autre retouchée différemment et publiée toujours par le Los Angeles Times le 29 octobre 1945, et la photo originale. Sur cette dernière, la présence d'un objet au centre des projecteurs est moins évidente que sur les deux photos retouchées.





Des correspondants de guerre compétents tels que Ernest Pyle et Bill Henry ont assisté à la canonnade et ont écrit qu'ils n'ont jamais été en mesure de distinguer un avion. Bien que de nombreuses rumeurs (suscitées notamment par la publication des photos) font état de la présence d'un ovni, la plupart des théories penchent sur la présence de ballon-sondes (ballons météorologiques), régulièrement lâchés au-dessus de Los Angeles et qui auraient déclenché l'alarme initiale. 



L'Armée a également déclaré publiquement par la suite qu'il s'agissait d'un ballon sonde. Mais nous connaissons bien l'excuse du ballon-sonde...  





Pour ce qui est de la thèse de l'attaque japonaise, elle aurait très bien pu être justifiée car en effet, les japonais prévoyaient d'attaquer la côte Ouest des Etats-Unis aux moyens de porte-avions sous-marins (classe I-400).
Durant le développement de cette stratégie, deux missions furent conduite afin de s'assurer de la faisabilité de l'opération, et des effets qu'elle devrait avoir, à savoir la panique et la peur. 
Vous vous souvenez du bombardement d'Ellwood? Il s'agissait de la première mission. Le sous-marin japonais I-17 avait pour but de tirer des obus sur la raffinerie d'Ellwood avant de repartir, sans se faire repérer. Le but était d'observer la réaction de la population, et elle fut satisfaisante.


La seconde mission fut conduite par un sous-marin Type B équipé d'un hydravion modifié pour l'emport de bombes incendiaires. L'objectif principal était de s'assurer qu'un bombardier pouvait être lancé et attaquer une cible sur la côte Ouest avant de revenir au sous-marin. L'avions largua ses bombes sur une forêt de l'Oregon (au Nord) avec une étonnante facilité. L'objectif secondaire était de déclencher un feu de forêt, mais il fut un échec.
Les Japonais n'avaient pas prévu d'attaquer Los Angeles et n'auraient pas pu survivre aussi longtemps au milieu de la DCA.


En 1974, grâce à la loi américaine Freedom of Information Act, qui oblige le gouvernement américain à déclassifier les dossiers ne concernant pas la sécurité nationale, une note confidentielle du général George Marshall, adressée au président Franklin Delano Roosevelt, fut rendue publique. Le général y indique qu'il s'agissait d'avions non identifiés n'appartenant pas aux forces armées américaines. Il hasarde l'hypothèse d'un avion civil ayant délibérément tenté de semer la panique, mais n'explique pas comment un avion civil lent aurait pu échapper une heure durant aux tirs nourris de la DCA américaine, ni comment il aurait pu rester totalement immobile plusieurs minutes.


Alors? OVNI, ballon-sonde ou appareil japonais?
avatar
Fondateur et administrateur [REM]
Fondateur et administrateur [REM]
Nombre d'obus tirés : 881
Date d'inscription : 07/12/2013
Age : 27
Localisation : Région de Paris, France

Jeu vidéo préféré : War Thunder
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Les mystères de la WW2 : Dossier n°3 La bataille de Los Angeles

le Ven 3 Aoû - 14:50
Ca c'est relativement connu! Merci pour le partage et le travail Blaze! 

________________________________________________________________________________



- [REM] Sokolov -
Bureau de commandement, membre fondateur
 _ _ _
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum